voyage au berceau du monothéisme

dernière semaine de vacance

 

J-3 avant retour au bled

 

j’ai eu une semaine pour me faire des petites vacances toute seule.

je suis allé le premier jour à Beit She An, visiter la cité romaine avec son amphithéâtre, son allée de colonnes et le tel. je suis passée par Megiddo dormir.

IMG_20160814_190401

 

puis je suis allée 2 jours à Jérusalem pour finir ses 9 mois par la plus belle des villes : je me suis perdue dans le quartier arménien et juif, où je suis allée voir the dormition church et la tombe de David.puis je suis passé dans le souk du quartier musulman pour finir par manger dans le quartier chrétien. j’avais loué un hostel (Jaffa Hostel pour info) dans la veille ville, où de la terrasse on entendait les églises sonner et l’appel à la prière venant des mosquées. le soir je suis allée manger dans l’arménien taverne, super ambiance dans une cave (donc pas de 4G).

IMG_20160817_180807
 puis j’ai faits un petit tour où après que les touristes soient sorties de la ville, sorte ensuite les travailleurs toutes religions confondues. j’ai choppé le petit train qui proposé un dernier tour de nuit jusqu’au mur des lamentations (cela m’a permis de faire éclore mes œufs pokemon, un peu cher pour ce que c’est).

IMG_20160818_103515

The Holy church

le lendemain, je me suis levée tôt pour être devant le mur des lamentations à 7h30, car c’est par là (un peu plus à droite) que l’on peut accéder à l’esplanade des mosquées (la seule entrée pour les non musulmans). j’ai pu observer l’arrivée des jeunes faisant leur bar-mitzvah (tous les lundi et jeudi) avec tambours, trompette et le staff photo/vidéo. c’était cool, il y avait de l’animation au pied du mur donc.

IMG_20160818_102023

mais dès que l’on passe de l’autre côté, on se retrouve sur une vaste place avec peu de personnes, des grands arbres, la mosquée avec ses portes vertes, et derrière une arche, le dôme du rocher où le soleil se reflète sur son dôme doré (en or). c’était la deuxième fois que je venais, et c’est toujours aussi impressionnant, il n’y a plus un bruit, on croise des croyants qui prient soit sous un arbre, soit qui s’en vont à la mosquée justement.

 

IMG_20160818_102856

malheureusement, depuis les derniers gros conflits, les non musulmans ne peuvent plus visiter le dôme du rocher, mais l’extérieur en vaut vraiment la peine.

 

IMG_20160817_175954

de retour à Tel Aviv pour préparer la valise (et j’ai clairement dépassé le poids, je suis dans le caca), clôturer ma ligne téléphonique, manger un dernier brunch en terrasse, et dire une dernière fois en revoir à la ville qui m’a accueillie durant ses 9 mois…

 

20 août, 2016 à 13 h 37 min | Commentaires (0) | Permalien


Jordania trip during July

J-12 avant le retour en Europe

 

S’offrir des vacances en Jordanie, lorsque l’on est dans un pays voisin semble évident, mais moins pour le centre de l’immigration israélien et pour les postes de douane des 2 pays… demande de nouveau visa et passer une journée pour juste passer la frontière c’est long.

nous sommes partie à 8 pour visiter la Jordanie durant 6 jours:

en premier nous sommes resté 2 jours à Amman, la capitale. difficile de se faire défigurer et supporter les remarques déplacées parce que l’on est pas voilé et en pantalon… même en Palestine on te laisse plutôt tranquille par rapport à ça… heureusement que cette ambiance n’était qu’à Amman.

nous avons vu le théâtre antique romain en plein milieu de la ville, ainsi que le temple d’hercule sur le haut de la ville, visiter la grande mosquée King Abdullah (la seule ouverte aux non musulmans) et visiter son souk…

IMG_20160708_235431

IMG_20160709_153605

IMG_20160711_000610

IMG_20160711_001333

ensuite, nous avons loué un minibus pour aller jusqu’à Petra, il nous a fallu une journée où nous avons pu voir la Palestine et au loin Israël mais de l’autre côté, un château arabe datant du moyen âge, et la vallée de Dana

IMG_20160711_003001

une journée entière pour faire Petra n’était clairement pas suffisante, mais trop de marches et trop de désert sous le cagnard… cela reste un endroit superbe malgré les touristes et les bédouins qui essayent désespérément de te vendre tous et n’importe quoi…

IMG_20160716_192501

IMG_20160712_211934

Pour finir, 2 jours dans un camp bédouin dans le parc naturel de Wadi Rum, dont une journée entière en jeep dans le désert, seul… voir au loin la frontière de l’Arabie saoudite et le désert rouge à perte de vue, gros coup de cœur pour ce Wadi !

IMG_20160713_133429

Retour par Akaba / Eilat, mais se souvenir qu’il fait 40°c et que l’air est irrespirable prés de la mer rouge, contente de faire 5h de bus pour retourner à Tel Aviv respirer un peu mieux…

IMG_20160713_160455

bye bye Jordania !

11 août, 2016 à 14 h 13 min | Commentaires (0) | Permalien


citation n°3

ou temps d’introspection…

.

.

« S’éloigner de tout, rapproche un peu de l’essentiel »

Loïc Peyron

IMG_20160412_164230

17 juin, 2016 à 19 h 41 min | Commentaires (0) | Permalien


Tel Aviv, sa banlieue et Pourim

 

J-2 avant arrivé de la famille

depuis mon arrivée j’ai tout de même un peu visité Tel Aviv et je suis allé rendre visite aux autres volontaires français à Raanana et à Tel Monde

20160219_155831

Je suis allé à herdzilya, c’est un peu le quartier français de Londres mais avec plein d’ambassades, et du cout à la plage tu entends plus de personnes parler français qu’hébreux… weerd

On s’est baladé sur la marina et le long de la plage, juste avant qu’il se mette à faire gris, là on a trouvé un petit bar en bord de mer bien sympa pour observer le changement de temps et la pluie arrivée…

20160219_165248

j’essaye, lorsque je suis chez moi, les week-ends me balader le vendredi matin jusqu’au moment des derniers bus avant shabbat, dans Tel Aviv. j’ai déjà visité le quartier au-dessus du souk, où l’on peut trouver l’ancienne mairie de la ville avec une rue entièrement construite selon le style Bauhaus… c’est plutôt joli surtout que l’on voit bien que l’on cherche à entretenir cette partie de l’histoire de la ville.

20160318_085340

j’essaye de finir par le souk et son quartier remplis de petites rues et de petits passages cachés… on aperçoit bien l’organisation de Tel Aviv ici, car on peut trouver une ancienne maison jamais rénovée avec sa voisine qui elle a été remise au propre et juste en face d’énormes tours en verre et acier… Tel Aviv c’est une absence de cohérence entre les éléments et une certaine forme d’acceptation des différences…

20160318_092329

fin mars, une grande fête se prépare, Pourim, et un jour férié lui est donnée. c’est une histoire ancienne qui raconte la vie d’un roi, d’une reine et d’un méchant (très méchant) qui veut exterminer tous les juifs (pour changer), mais heureusement ça n’arrive pas… du coup on doit lire 2 fois le texte à la synagogue et lorsque l’on prononce le nom du grand méchant tout le monde doit crier et agiter des crécelles, ou taper du pied pour ne pas entendre son nom (c’est un peu comme celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom dans Harry Potter enfin de compte).

IMG_20160325_115947

c’est aussi le moment de faire la fête et de boire sans modération (oui, oui) avec l’assentiment de tous, d’après les textes, il faut arriver à un niveau d’ivresse tel que l’on ne puisse pas différencier un homme d’une femme… ça donne une petite idée non ?

évidemment cela entraine un grand carnaval partout dans le pays où l’on peut se déguiser en tous et n’importe quoi, c’est comme s’il n’y avait plus de limites et que la ville devenait libre et euphorique durant 3 jours…

 

je me suis donc déguisé en petite coccinelle durant cette journée bien particulière.

 

 

15 avril, 2016 à 16 h 48 min | Commentaires (0) | Permalien


Citations n°2

 » Est, ouest, sud ou nord, il n’y a pas de différence.

Peu importe votre destination, assurez-vous seulement de faire de chaque voyage un voyage intérieur .

Si vous voyagez intérieurement, vous parcourrez le monde entier et au delà »

Elif Shafak

IMG_20160331_165522_resized

 

2 avril, 2016 à 18 h 28 min | Commentaires (0) | Permalien


Haïfa, ville mixte

 

M+3 depuis le départ

Au mois de février je suis allé à Haïfa pour un deuxième séminaire sur la religion.

IMG_20160225_200142

Haïfa est la ville portuaire, c’est par là qu’arrivent les produits chinois et par là que sortent les fruits et autres produits dérivés juifs.. on dit qu’à Jérusalem on prit, à Tel Aviv on s’amuse et à Haïfa on travaille…

Ma journée de séminaire s’est organisée autour de plusieurs visites: une mosquée (à vision plutôt progressiste), une église orthodoxe (avec une décoration plutôt minimaliste malgré les dorures, j’ai vu pire), la rencontre d’une famille d’origine albanaise qui continue de faire vivre les traditions albanaises en Israël, et la rencontre chez une dame arabe israélienne qui vit dans la maison familiale depuis 4 générations.

20160225_121005

Après ces nombreuses rencontres, nous avons visité le quartier ancien avec un petit souk, mais surtout avec de nombreuses œuvres d’art sur les murs qui essayent de représenter cette mixité culturelle et sociale dans Haïfa.

Et bien sûr nous avons fini sur une conférence où nous avons discuté de ce que l’on a ressenti durant notre visite. Ce qui est vraiment ressorti durant la visite, je trouve, est que chaque personne que l’on a rencontrée nous parlait soit de sa religion soit de sa nationalité d’origine, mais jamais je ne les ai entendues dire qu’ils étaient israéliens et ensuite arabe, albanais, brésilien… c’est étrange pour un pays qui est très patriotique de voir que malgré les différentes vagues d’immigration, l’intégration n’est pas vraiment complète, en particulier pour les populations non juives…

20160225_150650

Le lendemain je suis allé visiter le Baha’i sanctuary et ses jardins, c’est un temple surmonté d’un dôme doré où repose à l’intérieur Bab (l’un des deux fondateurs de la foi Bahaïe). c’est une religion monothéiste apparue en 1844 et qui croit en un dieu inaccessible. elle pense que toutes les religions devraient se rejoindre car elles ont toutes le même Dieu et que donc il ne peut y avoir de conflit entre elles… le centre principal de cette religion est à Haïfa et à St jean d’acre.

20160226_131047

Le dôme est entouré par des jardins en terrasse au-dessus et en-dessus de lui car Haïfa est construite sur la pente du mont Carmel qui surplombe la mer et le port de Haïfa (et le plus gros silo à grains d’orient).

20160226_135728

Ensuite je suis redescendu du haut des jardins pour retourner dans l’ancienne ville pour organiser un shabbat avec les autres volontaires, qui ont réussi à trouver du jambon (tout est possible à Haïfa !).

20160226_133234

Le lendemain nous avons fini notre week-end à la plage de Haïfa, grande étendue de sable sans fin avec une mer bleu turquoise, presque fluo, tout en mangeant de la pastèque, l’été se rapproche…

20160227_162929

2 avril, 2016 à 18 h 17 min | Commentaires (0) | Permalien


retard et Jerusalem

shalom !!

Bon voilà, cela fait un moment que je n’ai pas posté sur mon blog, car il s’est passé pas mal de choses et j’ai surtout était coupé d’internet un petit moment :

alors voilà, j’ai déménagé dans le nord de Tel Aviv avec des volontaires allemands et français dans un nouvel appartement. Il a donc fallu un petit temps avant que la box internet soit opérationnelle ainsi que la machine à laver, mais aujourd’hui tout fonctionne, enfin ça dépend…

Fin janvier je suis enfin allé à Jerusalem car j’avais un séminaire d’organisé : j’ai visité Yad vashem, le musée dédié à l’holocauste avec un débat à la fin… j’ai fait la visite avec des français et des allemands et je me suis demandé ce qu’ils pouvaient bien ressentir lorsque le guide passait son temps à dire « les allemands ont organisé des camps, les allemands par ci, les allemands par là »…

jerusalem

ensuite, j’ai été invité à une conférence avec tous les volontaires étrangers qui s’impliquent en Israël, on a eu le droit à un petit concert et surtout des remerciements à plein de personnes, je n’ai pas vraiment vu d’intérêt à cela, mais la représentation faite par des jeunes volontaires sud-coréennes était très belle, surtout qu’elles avaient revêtu le vêtement traditionnel.

 

J’ai donc profité du déplacement pour rester le week-end sur Jerusalem. On m’avait dit que l’ambiance était unique dans cette ville, et c’est vrai, il y a une forme de tension sourde avec un sentiment d’allégresse, comme si on était dans un lieu avec une vibrance particulière, qui peut apporte joie comme peine.. c’est un lieu unique, et le fait de pouvoir visiter la ville hors période touristique et aussi un moyen d’observer la vie quotidienne des « autochtones ».

La veille ville pèse par son poids et ses hautes murailles de pierres blanches toute autour de soi. On voit clairement les frontières entre les différents quartiers, et il est toujours drôle de passer du quartier chrétien au quartier arabe en traversant seulement une rue…

20160129_163049 

j’ai eu le temps d’aller voir le saint sépulcre, avec la grosse boite dans une grande église sombre, et la pierre où de nombreux pèlerins viennent frotter des tissus, bijoux, leurs mains ou simplement embrasser la pierre où l’on aurait déposé le corps de jésus après l’avoir descendu de la croix.

Autant de dévotion prend aux tripes, je ne me sentais pas vraiment concerné et pourtant, on se sent obligé d’avoir un regard de profond respect.

saint sepulcre

J’ai ressenti la même chose face au mur des lamentations (que je pensais plus grand), car j’y suis allé un vendredi soir juste au moment du couché de soleil, temps de shabbat pour la population juive, venus en nombre pour prier devant le dernier mur debout du grand temple de Salomon.

J’ai réussi à aller dans la partie dédiée aux femmes mais j’ai préféré ne pas toucher le mur, ce n’était pas vraiment le bon jour pour jouer au touriste.

20160129_172055

Pour sortir de l’espace dédié au mur (je ne suis jamais passé autant de fois dans des portails à détecteurs de métaux et fais des fouilles de sacs), il faut prendre de la hauteur ce qui donne un contraste intéressant : en bas, de nombreux juifs (pour la plupart ultra orthodoxe et donc avec un style vestimentaire bien particulier dont je parlerai une prochaine fois je pense) amassé le long d’un mur immense, blanc, usé par le temps, et derrière, ce dôme doré, qui reflète les derniers rayons du soleil, rappel de la présence de la mosquée et du dôme du rocher avec l’appel à la mosquée en fond sonore…

c’est un lieu rempli de paradoxe, mais qui est aussi la représentation parfaite des religions amassées dans un seul lieu et qui doivent trouver des compromis pour pratiquer leurs cultes.

 20160129_175755

Le lendemain je suis allé au musée d’Israël, qui comme son nom ne l’indique pas, est un musée d’art mais aussi sur les traditions israéliennes, et où l’on peut trouver une production du plus vieux Ancien Testament (le vrai était caché au fond d’un placard dans une réserve certainement), le texte de la mer morte est une référence, et il faut savoir que si les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans sont d’accord sur une chose, c’est sur les textes de l’Ancien Testament…

 20160130_113741

ensuite je suis allé au mont des oliviers, là où hypothétiquement jésus aurait été crucifié… c’est surtout un point de vue saisissant au-dessus du grand cimetière de Jérusalem, et de ce coté on peut apercevoir la mosquée avec son dôme doré. Mais lorsque l’on redescend de l’autre côté du mont on aperçoit Palestine (ou West bank ou la Cisjordanie, tu choisis) et le mur qui marque la frontiére et qui fait un peu froid dans le dos…

 20160130_162340

C’était un week-end épuisant mais enrichissant…

 

20160130_170034

 

 

26 mars, 2016 à 19 h 05 min | Commentaires (0) | Permalien


Maladie et digressions

 

J+3 depuis le week-end de camping au nouvel an…

 

Je déteste être malade, je ne suis pas sûr que quelqu’un aime être malade, mais moi j’ai vraiment l’impression que ce qui fait de moi un être vivant (et plus moins pensant) se dissocie entre le corps qui renonce à « vivre » et la pensée rationnelle qui lui répète qu’il doit se bouger le fion pour aller bosser, sortir, réfléchir…

le corps c’est comme une entreprise, une entreprise c’est un système avec des acteurs qui ont des rôles à jouer bien précis avec plus ou moins de contraintes et des supérieurs plus ou moins définis… si on veut vraiment pousser la comparaison, disons que le cerveau c’est un peu le PDG de la boîte et qu’il prend des décisions la plupart du temps en accord avec le reste du personnel (les différents organes et autres habitants du corps), mais parfois il fait le « con » et décide (merci la partie « déconne » de moi-même) sans prendre l’avis des autres parties.

comme par exemple, allé faire du camping le 31 décembre dans le nord D’Israël, un week-end où il a plu sans s’arrêter et où j’ai appris ensuite qu’il a neigé sur la montagne d’à côté, ce qui a permis l’ouverture des pistes de ski… un temps idéal pour tomber malade donc.

se déclenche alors des retombés (les microbes) bien sur, sur le personnel qui, mécontent, décide d’en appeler au syndicat du corps (j’ai nommé les anticorps) d’allé faire grève car le cerveau à foutut le bordel (mais oui c’est lui qui a choisi, ce n’est pas moi !)… et le corps en attendant débraye comme à l’usine et s’arrête… du coup c’est le moment pour vider son sac : les poumons trouvent que l’on est trop fumeur passif c’est dernier jour, le cœur trouve qu’il n’est pas assez musclé, la peau trouve que le niveau de lipide est trop élevé (faut savoir maitriser sa population bordel), les intestins trouvent que l’appendice est un squatteur, etc… et du coup tout déconne

c’est là que j’ai l’impression que je perds l’unité que je suis corps-esprit. J’ai une vision profondément holistique mais lorsque je suis malade, j’ai vraiment l’impression d’entendre les différentes parties de mon corps s’engueuler entre elles… et je perds cette impression d’unité, c’est fatigant, surtout que le cerveau reçoit tellement de syndicalistes avec tous et n’importe quoi comme arguments, mécontentements… qu’il ne sait plus ou donner de la tête du coup il perd en cohérence…

Et à l’extérieur ça donne des réactions étranges, j’ai chaud, puis j’ai froid, je n’arrive plus à organiser ma pensée, du coup je te raconte pas comment c’est compliqué de parler anglais avec tes colocataires sans t’embrouiller en plaçant des mots de français et d’hébreux partout… (j’ai même sorti de l’espagnol à un moment, je n’ai pas compris)…

je suis fatigué, et je hais l’air conditionné qui est le seul chauffage dans ce foutu pays… franchement la climatisation l’été rend malade, mais l’air conditionné t’oblige à resté malade…

bon je retourne me coucher avant de perdre encore plus de cohérence… est-ce que je viens de comparer le corps humain à une entreprise ?

 

IMG_20160104_110018

5 janvier, 2016 à 10 h 48 min | Commentaires (0) | Permalien


Nouvel an et mauvais temps

IMG_20160103_191319

J+18 depuis l’arrivée de moi-même au moyen-orient…

 

Avec les autres volontaires français, nous avons décidé de nous revoir pour fêter la nouvelle année, puisque de toute manière ici on ne le fête pas vraiment (puisqu’il y a le nouvel an religieux). je n’ai pas l’habitude que l’on me demande ce que je vais faire à la saint sylvestre d’ailleurs…

nous avons décidé de nous retrouver dans un petit village à 20min de Nazareth, dans le nord d’Israël donc. ainsi nous avions tous de la route à faire pour y arriver, au départ l’idée était de faire le nouvel an à Tel aviv mais les prix des locations ne sont pas donnés.

me voila partie le jeudi soir juste après mon travail, pour prendre 4 bus avant d’arriver, évidemment il s’est mit à pleuvoir justement à ce moment là. il faut savoir qu’il faut 1H30 en voiture pour y aller, mais 3h30 en bus… bonjour la perte de temps.

j’ai loupé le bus, j’ai pris le suivant, et j’ai réussi à retrouver 5 autres volontaires dans le bus… ici il y a plusieurs compagnies, celles qui desserres les villes et la compagnie Egges qui à des lignes de bus qui traversent le pays dans différents sens… pour faire Tel aviv – nazareth il faut dépenser environ 50 shekels (cela fait environ 12euros).

évidemment, le bus à du retard, il fait nuit, il pleut, la joie quoi… on arrive à prendre nos deux correspondances pour finir au terminus… c’est-a-dire la fin d’une rue avec en face une décharge avec des baignoires… gros flippe, il reste encore 30min de marche, dans le noir, sous la pluie…. le chemin choisi par google map était un chemin de terre dans la forêt, pas éclairé, vu qu’il avait plu depuis 16h, c’était un torrent de boue…

heureusement, le propriétaire de la tente est venue nous chercher, et dans la voiture il nous explique que le chemin passe dans une réserve naturelle où l’on peut trouver des loups et des gros cochons (et des voyous)… bas voyons, et nous qui étions partie pour traverser le « petit bois »…

nous sommes tous arrivés, même si certains sont arrivé 6min avant minuit, mais pour finir nous étions 15 à fêter le nouvel an dans une grande tente de type berbère, sous la pluie… et c’était bien :)

20160101_070241_resized

le lendemain, il y a eu la team « on va marcher » et la team « on fait dodo »… vu le temps je suis resté faire dodo… le soir était plutôt calme (certains se remettaient de leur cuite), mais la nuit a été horriblement froide..

20160102_105607_resized

samedi nous avons rangé puis nous avons pris le bus pour aller à Nazareth, la ville de l’Annonciation… nous sommes donc allé dans l’église de l’Annonciation (original comme nom n’est ce pas) où ils ont construit une église sur les vestiges de l’ancien Nazareth (que l’on peut apercevoir). et on peut même se prendre en photo devant la grotte où l’ange Gabriel est venus dire à Marie: « wesh marie, Dieu il t-a mis en cloque, sorry ». c’était l’invention du test de grossesse, pas mal non ?

 

20160102_122021_resized

ensuite, nous sommes allés dans le souk, mais il est très orienté touriste (vu le nombre d’étrangers que l’on a croisé dans l’église)… pas vraiment intéressant même si on retrouve le moyen orient avec sa mosquée et la population qui parle pas mal arabe… ça change de Tel aviv. Je pense que je retournerais à Nazareth, car j’ai l’impression d’avoir loupé des choses, le temps et la fatigue ne me donnaient pas vraiment envie de monter toutes les marches…

20160102_125330_resized

 

puis nous avons réussi à trouver un bus vers 16h pour rentrer chez nous, il a tout de même fallu que j’attende 30min que shabbat se finisse pour avoir un bus dans Tel aviv… c’est compliqué 20160102_141429_resizedde se balader le week-end de ce pays…

 

 

nous voilà donc dimanche, premier jour de travail et je suis malade, j’ai tenté d’aller au travail ce matin mais on m’a gentiment redirigé vers ma maison… journée au lit, à se dire que c’était un super nouvel an, mais faire du camping en hiver n’était peut être par la meilleure des idées…

 

3 janvier, 2016 à 21 h 42 min | Commentaires (0) | Permalien


Noël au Moyen-Orient

 

J+9 après avoir posé le pied en Israël…

 

Noël, mon moment presque préférait chaque année, car signe avant-coureur d’une nouvelle année, des réunions de famille, et des gens presque tous aimables car Noël oblige… non vraiment c’est un moment vraiment sympa, et que j’ai toujours fêté en famille…

étrange donc, de se retrouver à (seulement) 5h de chez moi dans un pays qui ne fête absolument pas Noël (ou alors juste pour le fun). du coup pas une déco, pas de joyeux Noël donner aux gens, pas d’activité à la crèche sur le thème de Noël (mais ça étrangement ça ne m’a pas trop manqué, les pères noël avec du coton à coller autour du bonnet, bof).

je pensais que j’allais finir au réveillon seule dans mon appartement (mes colocataires rentrants chez elles). mais heureusement, deux volontaires françaises m’ont appelé pour aller passer Noël à Tel aviv centre, car il y avait un marché de Noël sur le port de Jaffa.

me voilà partie à l’aventure, je retrouve mes joyeux compagnons et nous partons à la recherche du port (48min de marche). ce qui nous fait arriver face à la mer (que je n’avais toujours pas vue)… oui bon, la nuit ça rend tout de suite moins bien, mais par principe cela fait plaisir.

mer jaffa

dsl pour la qualité des photos qui vont suivre mais la nuit mon téléphone n’est pas très performant…

palmier de noel

 

pour arriver au marché, il faut remonter la balade le long de la cote, qui doit être pleine de touristes et baigneurs l’été, mais en pleine nuit il n’y avait que des personnes avec le sourire qui allaient au marché (étrangement elles étaient nombreuses à être habillés en rouge…). le marché n’est vraiment pas grand mais on a tout de même retrouvé un peu de Noël, surtout grâce aux illuminations enroulées autour des palmiers.

plus loin on a trouvé un arbre de Noël (évidemment pas un vrai sapin) toute en lumière rouge… un peu déçus par sa tête, nous sommes remonté dans la vieille ville vers l’église (certainement la seule dans le coin).

arrivée tout en haut, en face de l’église en pierres blanches se trouve une petite place, où l’on a retrouvé une grand arbre de lumière aux couleurs de Noël (vert, rouge, jaune, blanc…). et devant il y avait semblerait-il un mariage indien qui avait fait le déplacement pour faire les photos de mariage devants… je ne pouvais pas trouver plus paradoxale et c’est ça qui est bon.

arbre de lumière

nous avons continué à visiter la ville, qui est vraiment une partie ancienne, ça change des buildings et immeubles du Nord de Tel aviv… d’ailleurs juste à coté de l’église se trouve une mosquée… j’avais enfin l’impression d’être au Moyen-Orient.

il est vrai que Tel aviv centre, en particulier le nord, est très occidentalisé par ses tours, immeubles, et grands centres commerciaux (avec quasiment que des grandes marques européennes et américaines)… bon par contre pour rentrer seule en bus à cette heure de la nuit j’ai eu les flipettes, car Tel aviv sud ce n’est pas non plus un « super » quartier, surtout la nuit… (je suis surtout une grosse trouillarde aussi).

 bon moi je vous laisse, je vais lire un bouquin, avec pour font musicale une playlist de musique de Noël et un verre de jus de manque… tchou !! et surtout Joyeux Noël à tous !!!!!

 

noel de poche

ma seule déco de Noël que j’avais prise avec moi dans l’avion (merci gaby)

25 décembre, 2015 à 19 h 35 min | Commentaires (0) | Permalien


12